Dormir trop ou trop peu a de sérieuses conséquences sur la santé et affecte le fonctionnement même de nos gènes. Un manque de sommeil chez les bébés pourrait par exemple conduire ces derniers à l’obésité et au diabète.

C’est pour pallier ces différents dangers inhérents au manque de sommeil qu’ont été réunis par la Fondation Nationale du Sommeil américaine, six experts du sommeil et 12 autres experts médicaux. Ces derniers ont épluché pas moins de 300 articles scientifiques avant d’écrire ses recommandations.

En détail, les nouveaux chiffres dévoilés par l’association sur son site sont les suivants: