Un curé circule en voiture lorsqu’il aperçoit une religieuse faisant du stop.
Il s’arrête pour la laisser monter. Elle s’assoit dans la voiture laissant apparaître des cuisses magnifiques ; le prêtre en est tout retourné, tant et si bien qu’il manque de provoquer un accident.
Il reprend le contrôle de sa voiture et pose sa main sur la jambe de la religieuse.

La religieuse lui dit :
-« Mon père, pensez au psaume 129 ! »

Le curé est confus et lui présente ses excuses. Mais il n’arrive pas à détacher les yeux de ses jambes, et un moment plus tard, il recommence; il pose à nouveau la main sur sa cuisse.

La religieuse répète à nouveau :
-« Mon père, pensez au psaume 129 ! »
Le prêtre, très gêné, s’excuse une seconde fois en lui disant :
-« Désolé, ma soeur, la chair est faible ! »